« Performances et objets culturels: nouvelles perspectives » Sous la direction de Louis Hébert et Lucie Guillemette

Performances et objets culturels- nouvelles perspectives

Performances et objets culturels: Nouvelles perspectives. Sous la direction de Louis Hébert (Université du Québec à Rimouski) et Lucie Guillemette (Université du Québec à Trois-Rivières). Québec : Presses universitaires de Laval, 2012. EAN 9782763790558. Prix 59,95CAND. 538 p.

Extrait de la présentation de l’éditeur :

« En guise d’introduction à ce livre, posons quelques balises pour l’étude des performances culturelles et des objets qu’elles produisent à leur terme.

Nature et culture

La culture est traditionnellement interdéfinie avec la nature. L’homme est tantôt tiré du côté de la nature – par exemple, en tant qu’animal raisonnable –, tantôt du côté de la culture – par exemple en tant que maître adamique de la nature –, tantôt placé comme médiateur entre les deux – n’a-t-il pas et un corps et un esprit, n’est-il pas la nature produisant la culture à travers ses objets (matériels ou idéels) ? Cette prééminence de l’humain est contestée, et l’on parle maintenant de cultures animales : alors « l’innovation et sa transmission ne suffisent pas à définir la spécificité des cultures humaines ; c’est la diversification et l’autoréflexion des pratiques techniques et sémiotiques qui les distingue » (Rastier, 2002 : 5). La nature de la culture, de l’objet et de la performance culturels, déjà problématique, s’en trouve modifiée.

Nature polyculturelle des objets

Performances et objets appartiennent à une série circoncentrique de zones culturelles d’étendues croissantes. C’est que les cultures connaissent des paliers descriptifs, de la zone culturelle minimale à la zone culturelle maximale. Si l’on peut sans doute à bon escient parler de culture ethnique, sociétale, nationale, où s’arrête la culture transnationale : peut-on parler, par exemple, d’une culture européenne, d’une culture occidentale et, pourquoi pas, planétaire ? Où commence la culture : une profession, une entreprise (on parle couramment de « culture d’entreprise »), une institution, une ville sont-elles coextensives d’une culture particulière ? Chose certaine, des relations hiérarchiques s’établissent entre différents paliers culturels si bien que l’on peut parler d’usages, normé ou non, d’une culture. Proposons d’appliquer à la culture le traitement qu’Humboldt (Rastier, 2002 : 244) a fait des langues : les cultures doivent non seulement être envisagées dans leur diversité mais dans leur diversité interne et jusque dans les usages individuels qui en sont faits.

Une même performance, un même objet peut appartenir à des zones culturelles distinctes d’un même palier descriptif. Deux cultures peuvent se fondre partiellement ou complètement ou une nouvelle culture peut émerger plus ou moins complètement d’une autre culture. Se posent alors la question de la pondération des deux éléments constitutifs (l’un prédomine-t-il ?) et celle de l’intensité du mélange/tri (à quel point leur mélange ou leur séparation est-il achevé ?). Les quatre grands degrés – ou d’un point de vue dynamique, les quatre grandes étapes – de mélange/tri sont la séparation, la contiguïté, le mélange (ou brassage) et la fusion (Zilberberg, 2000 : 11). Ainsi, le métissage culturel, qui rapproche des zones culturelles différentes, relève du mélange, « pratique sémiotique figurale indépendante des contenus circonstanciels investis » (Zilberberg, 2000 : 8). »

Source: Fabula.org Information publiée le dimanche 12 février 2012 par Matthieu Vernet 
http://www.fabula.org/actualites/l-hebert-l-guillemette-dir-performances-et-objets-culturels-nouvelles-perspectives_49449.php 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s