« L’histoire de l’art : un paradigme pour penser la logique des sciences de la culture » Muriel van Vliet

Revue Appareil, Numéros / n° 9 – 2012

Résumé :
« Comment penser la méthode et la spécificité propres aux sciences de la culture ? C’est à la possibilité pour l’histoire de l’art de constituer un paradigme pour les Kulturwissenschaften que le présent article est consacré. Partant des analyses de Foucault sur l’histoire de l’épistémologie des sciences, il montrera, avec Cassirer, la double valeur de l’histoire de l’art qui permet, négativement, d’indiquer l’insuffisance des fondations psychologique, physique ou historique des sciences de la culture et, positivement, d’insister sur les concepts de forme et de structure inhérents à ces disciplines. »

Plan:

1. Foucault et l’archéologie des sciences humaines. Quel paradigme pour les sciences de la culture?

2. La Logique des sciences de la culture selon Cassirer : quelle place pour l’histoire de l’art dans cette constellation du savoir ?

3. Critique des sciences de la culture

3. 1. Critique du modèle psychologique (Cassirer contre Dilthey)

3. 2. Insuffisance du modèle des sciences de la nature (Cassirer contre Sainte-Beuve et Taine)

3. 3. Insuffisance du modèle historique (Cassirer contre Windelband)

3. 4. Les sciences de la culture n’ont pas pour objet des valeurs invisibles, objectives ou idéales (Cassirer contre H. Rickert)

4. L’histoire de l’art comme paradigme des sciences de la culture

accéder à l’article en ligne : ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s