« L’écrivain, un objet culturel » David Martens, Myriam Watthée-Delmotte (dir.)

L'écrivain, un objet culturelPrésentation de l’éditeur

Comment donne-t-on à voir les écrivains ? Quels aspects sont-ils convoqués et à quelles fins, dans quels types de discours (politique, philosophique, psychologique, religieux…) ? Comment les arts graphiques, la photographie, le cinéma, les performances… contribuent-ils à l’appréhension des auteurs ? Dans quelle mesure et pourquoi une vision particulière d’un écrivain peut-elle, à un moment, s’imposer, disparaître, s’éloigner du discours auctorial ? Quelles sont les formes d’idolâtrie ou d’iconoclasme que les figurations traduisent, et selon quelles axiologies ? C’est à ces interrogations, qui mettent en question ce qu’est la littérature et ce que sont les écrivains, que se consacrent les contributions rassemblées dans le présent ouvrage.

source : http://lectures.revues.org/10264

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s